Nouvelles
février 16, 2016
Le street marketing : l’affichage sauvage dans les rues
Le street marketing  : l’affichage sauvage dans les rues

Bordures de chantiers, établissements abandonnés, façades d’immeubles… rien ne résiste à l’affichage sauvage ! Même si ce moyen de promotion est illégal dans la majorité des grandes villes de ce monde, certaines d’entre elles ont toute fois décidé d’autoriser cette pratique.

L’affichage sauvage ou l’art de se faire remarquer

À Montréal, cette forme de publicité est totalement légale depuis 1994 et attire une clientèle de plus en plus volumineuse, année après année. Que ce soit pour effectuer une campagne de sensibilisation ou promouvoir un événement culturel, cette forme de marketing peu coûteuse est très efficace car elle permet de sélectionner les secteurs les plus actifs de la ville en atteignant d’un coup les piétons et les automobilistes. Ce type de publicité, très en vogue, a notamment attiré de grands événements tels que le Bal en Blanc, Montréal en Fête, la LNI (Ligue Nationale d’Improvisation), le Zoofest, et bien d’autres!

Les origines de l’affichage de rue

Ce mouvement “sauvage” provient principalement des États-Unis où il a vu le jour à travers la culture hip-hop des grandes villes. Ce sont ses tarifs abordables qui lui ont permis de se créer une réputation au cœur du marketing urbain, même si il n’était pas toujours autorisé. Le mouvement s’est vite répandu, traversant les océans pour prendre place en Europe, en Afrique ainsi qu’en Asie, sans oublier en Australie.

Le marketing de rue

Aussi surnommé le ”guerilla marketing”, l’affichage sur palissades est né pour aider les petits organismes et entreprises à s’offrir une publicité efficace tout en respectant leur faible budget. Peu à peu, de grands entreprises corporatives ont commencé à s’en mêler dans divers pays (tels que l’Allemagne ou la France), diminuant ainsi la visibilité des établissements à faible budget. Certains quartiers de Montréal, comme Ville-Marie, encouragent donc la pose d’affiches culturelles afin de laisser une chance à tous les événements de se faire une place en dehors de l’Internet.

 

Aucun commentaire 0 , , , , ,

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest